SÉVERINE ANDREU

Formée en art dramatique par Michel Touraille au Conservatoire de Montpellier, elle débute au théâtre dans le rôle de Célimène, du “Misanthrope” de Molière.

A 21 ans, elle entre dans la classe d’opérette dirigée par Nicole Broissin au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. Elle s’oriente alors vers le théâtre musical et collabore avec Maurice et Pierre Jacquemont (“les Musicomédiens”), Nicolas Bataille (“Offenbach, tu Connais?”) et les Jeunesses Musicales de France (“Mademoiselle Swing, du Cinéma à la Chanson” et “la Comptine à Titine”, de Pierre Delanoë et Gérard Calvi).

Sous le nom de Séverine Angèle, elle mène une carrière de chanteuse soliste, expérimentant des domaines aussi variés que le jazz avec les Sir Ali’s Girls, ou l’opéra, tout en travaillant à la construction d’un répertoire de création.  On peut entendre la chanteuse sur l’album “Les Refrains de la Mémoire / Un Demi-Siècle de Chansons”, réalisé par les éditions Salabert et diffusé par Night and Day.

En 1991 elle crée des chansons de Carlos d’Alessio, compositeur du célèbre thème « India Song », au Théâtre de la Bastille dans son spectacle « Exotic Pictures ».

Frédéric Mitterrand la remarque et la présente avec les chansons « Mendoza » et « Vague à l’Homme » dans ses émissions Du Côté de Chez Fred et Etoile Palace.

En 1992, elle est chanteuse et comédienne dans la pièce “Une Nuit Volée”, écrite et mise en scène par Dominique Surmais sur une musique de William Schotte à La Rose des Vents de Villeneuve d’Ascq ainsi qu’à La Verrière de Lille (59). Le spectacle est produit par La Rose des Vents. En 1994, elle renouvelle sa collaboration avec Dominique Surmais pour “Grand-Peur et Misère du IIIe Reich”, de Bertolt Brecht, sur une musique de Laurent Doizelet, au Théâtre de l’Idéal de Tourcoing.

Dans les années 2000, Séverine pratique le chant lyrique. En parallèle,  elle s’essaie comme metteur en scène de théâtre en animant des ateliers et en montant en 2010 la pièce « Les Reines » de Normand Chaurette.

IMG_0094

Avec Thierry Mouton, 2016.

Aujourd’hui, sous son vrai nom, elle reprend la chanson avec le répertoire français d’autrefois qu’elle aime depuis l’enfance dans ses spectacles « La Rue Pavoise », accompagnée de l’accordéoniste Thierry Mouton, et « Rendez-Vous à Paris », avec Laurent Bajata à la guitare. Elle se produit, entre autre, régulièrement, sous l’égide d’associations telles que Tournesol, Artistes à l’Hôpital et Les Petits Frères des Pauvres.

DSC07076

Avec Laurent Bajata, 2016.

Au printemps 2016, elle se lance dans la création d’une nouveau spectacle solo au ukulélé, “Souvenir de Paris”, qui se présente comme un tour de chant à la façon des fantaisistes d’autrefois, dont Arletty est un exemple fameux!

 

 

Séverine est également conteuse et a travaillé pour la Ville de Saint-Denis (93) dans le cadre des Clubs-Lecture organisés en primaire et maternelle. Elle propose maintenant son spectacle jeune public (contes, chansons et ukulélé), « Les Histoires de Sam », en toutes occasions.

L’aventure EDITH…

bandeau-n&b

A l’occasion du cinquantenaire de la mort d’Edith Piaf, Séverine Andreu a écrit et créé peu à peu le spectacle solo EDITH, LE CŒUR D’UNE FEMME, d’abord sur la scène du Théâtre du Kibélé, puis au Théâtre des Feux de la Rampe sur l’invitation de René-Marc Guedj.

La première représentation officielle du spectacle a eu lieu le 10 octobre 2013 aux Archives de Paris, jour de commémoration du cinquantenaire.

Tout en racontant une partie de la vie d’Edith Piaf, Séverine  interprète des chansons du répertoire de la célèbre chanteuse et s’accompagne au ukulélé.

Le spectacle a été présenté tous les jours durant les Festivals d’Avignon 2014, 2015 et 2016 au théâtre  À l’Arrache 1, rue du Chapeau Rouge (direction artistique : Jean-Pierre Gauthier). Ci-dessous le dossier de presse Avignon 2015.

DP_EdithLeCoeurDuneFemme 2016

En 2014, 2015 et 2016 elle a joué, entre autre, dans le Sud-Ouest,  invitée par l’Unicef et le Club Quetzal à la Teste de Buch et au théâtre du Péglé de Mont-de-Marsan, à la Coda de Prissé, dans le Mâconnais, à Crécy-Couvé (région Centre Val de Loire), puis à l’Alambic des Arts de Villeneuve-de-Marsan (Landes)… au Centre Culturel de Jouy-le-Moutier ainsi qu’au Théâtre en Bord d’O de Lagny (Ile de France), au Théâtre des Bains Douches d’Elbeuf (Normandie), au Centre Culturel de Serres-Castet dans le Béarn…

Affiche Ekaterinburg 2015Impression Toujours avec EDITH… en mars 2015, elle est partie en tournée dans CINQ VILLES DE RUSSIE (Novossibirsk, Ekaterinburg, Nijni-Novgorod, Rybinsk et Saint-Pétersbourg), sous l’égide de l’Institut Français et des Alliances Françaises de Russie.

EDITH a également rencontré le succès lors d’UNE TOURNEE EN CHINE organisée en octobre 2015 par la Délégation Générale des Alliances Françaises de Chine, dans sept villes : Pékin, Tianjin, Jinan, Shanghaï, Wuhan, Shenyang, Canton.

Ci-dessous la lettre de recommandation de Monsieur Jean-Luc Tissier, Directeur de la Délégation Générale des Alliances Françaises de Chine, à la suite de la tournée “EDITH, LE COEUR D’UNE FEMME”:

Attestation lettre Chine AF EDITH 2016

Le 19 novembre 2015, elle a donné une représentation de son spectacle à la Bibliothèque Faidherbe de la Ville de Paris (XIe) dans le cadre des célébrations du centenaire de la naissance d’Edith Piaf.

 

“EDITH MISERICORDE “

En avril 2017, Séverine crée un deuxième volet de son travail sur Edith Piaf et elle a eu la joie de le faire sous l’égide de la paroisse Saint-Jean Baptiste de Belleville à Paris, où Edith petite fille a été baptisée le 15 décembre 1917.

Ce spectacle raconte, dans le même esprit que précédemment avec “EDITH, LE COEUR D’UNE FEMME”, la relation d’Edith avec Dieu et la Foi. Sa vénération pour Sainte-Thérèse de Lisieux y est également évoquée.

“EDITH MISERICORDE” a été présenté également au mois d’août 2017 à l’église des Augustins de Brignoles (Var) dans le cadre des Fêtes de la Saint-Louis.

Une représentation exceptionnelle aura lieu le 15 décembre 2017 à Saint-Jean Baptiste de Belleville, à l’occasion du centenaire du baptême d’Edith Gassion “Piaf” dans cette église!